La ville du premier ministre Michel lutte quotidiennement contre l’engluement automobile. Signé par le bureau d’études Agora, un plan de mobilité va être mis très prochainement à l’enquête publique. Bien utile quand on abrite notamment le Q.-G. mondial ‘vaccins’ du géant bio-pharma GSK aux milliers d’employés …

Chef-lieu provincial du BW, la cité du Maca a terriblement grandi. Fierté légitime, son zoning Wavre Nord habite une… demi-ville supplémentaire à la Noire Epine avec le quartier-général ‘vaccins’ de GSK Biologicals aux 3.000 employés ‘production’, contrôleurs qualité, régulateurs, commerciaux, etc., sur place. Outres ses implantations à Rixensart et Gembloux (Isnes), le géant pharmaceutique y occupe 40 ha, aux constructions sortie de terre essentiellement durant la décennie 2000. Son récent siège social aux 51.600 m2 (W129 bureaux + espaces communs ; Mipim award 2010) a été conçu par le bureau belge Assar Architects, auteur également des unités W128 (contrôle qualité) et 174 (immunologie clinique).

En îlots séparés, des labos ont été signés par exemple par Art & Build (2013) ou les Irlandais de PM-Group (WN 203 > ‘coqueluche’), etc. Aux façades à métal déployé, le parking à double hélice WN56 est l’œuvre de la coopérative de Bousval ABR architecture & environnement. Mais si Wavre applaudit tout cela des mains et des pieds, cet engouement et la présence voisine de l’autoroute E411 mène plus de 8.200 quatre-roues à bouchonner au quotidien dans la petite ville brabançonne.

Sortir de paralysie
Si la mini-ville ‘GSK’ et ses voisins (350 entreprises, au total) de zoning aiment leurs aises, leurs 10.000 salariés – dont la moitié chez GSK – pestent chaque jour ouvrable dans les bouchons. Avec une première solution parmi une série : actuellement, l’accès à la zone d’activités (187 ha) est repensé côté chaussée des Collines (N257), jonction et voie principale d’accès entre Wavre Nord et E411. D’ici fin 2017, sa mise à quatre bandes est en cours.

Dans la zone Noire Epine, l’enveloppe dégagée (1,9 millions € > Sofico + IBW) par la Région wallonne dans le cadre des ‘routes de l’emploi’ (Plan infrastructures 2016-19) créera 2 bandes vers Ottenbourg et 1 dans l’autre sens. Avec des aménagements spécifiques pour la mobilité lente (piétons, vélos électriques, transports publics, …) encouragée pour canaliser la voiture. Dans ce cadre, un autre volet vient d’être actionné : après un master plan Wavre 2030, le bureau d’études Agora a confectionné un PCM, plan communal de mobilité plus large à dix ans. Dévoilé en cette fin avril, l’outil d’urbanisme va être soumis à enquête publique pour une durée de 45 jours.

© Assar ; Art & Build 

Pin It on Pinterest

Share This