tyxpo

D’ici 2020, la bonne ville aux cinq clochers de Tournai disposera d’un nouveau hall d’expos, complètement transformé. Provisoirement baptisé TY XPO, sa conception est Meunier-Westrade + H&V. Mais la capitale de la Wallonie picarde se dotera aussi d’un pôle muséal technologique aux Anciens Prêtres. Le lauréat est en passe d’être désigné.  

Aujourd’hui on conçoit des enceintes sportives multi-métiers. C’est aussi le cas de halls d’expos, ultra modulables pour salons, concerts, spectacles, événements sportifs homologués d’envergure. En particulier celui de Tournai, ex-usine Balamo (tapis-tufff) requalifiée. Vieux de 30 ans, énergivore et sous-exploité, il subira une transformation d’envergure à 6,9 millions €. Le chantier débutera en février 2019 pour être porté à l’accueil de 3.000 personnes (configuration debout ; de 200 à 700 > assis) et être livré à l’automne 2020. Son reconditionnement a été imaginé par l’association momentanée des bureaux Meunier-Westrade et Holoffe-Vermeersch Architecture (H&V), avec un travail particulièrement soigné sur l’enveloppe extérieure. Tout raser ? Beaucoup trop onéreux…

Les 10 à 11.000 m2 de TY XPO seront compartimentés, pour permettre l’organisation de deux événements conjoints: expo en journée et concert en soirée, grand salon et conférence, méga-événement sur la totalité du site, …. Même si la pyramide de verre actuelle sera maintenue et servira de pôle administratif-gestion, l’entrée principale se fera face grand parking. Les architectes ont imaginé des solutions phasées pour maintenir une partie de l’outil en mouvement pour accueillir la dizaine de salons qui s’y tiennent bon an mal an.

Anciens Prêtres 3.0

L’hiver 2019 coïncidera aussi avec la renégociation de la concession gestion-animation du hall, entre ville et nouvelle exploitant (> Orga Expo 1989-2019). Un appel d’offres sera bientôt lancé. Le concessionnaire désigné gérera Tournai Expo nouvelle mouture mais aussi les 6.500 m2 du futur Smart Center. Sur le site des Anciens Prêtres sis en quartier cathédrale, cet autre projet européen FEDER (fonds européen de développement régional) 2014-2020 à 12 millions € valorisera l’histoire de Tournai et son patrimoine muséal à travers un nouveau pôle technologique baptisé Smart Center.

Le marché public spécifique a été lancé en 2017 et clos à l’été. A l’issue d’un concours d’architecture et du marché de services d’architecture associé, l’auteur de projet lauréat devrait être désigné en mars. Ce sera sur base d’une note préparatoire de 85 pages (scénographie muséale modulable et évolutive) signée par Laurent Busine – ancien directeur et fondateur du Mac’s à Hornu – et Julien Foucart. Aidé d’un cahier des charges précis et d’une délibération idoine de l’exécutif local (séance 25/9/2017, point 27, pp. 78-84), le principe des travaux a été décidé à l’horizon 2020.

Ce centre d’interprétation 3.0 comprend savoirs-faires en matière de villes intelligentes (smart cities), parcours sensoriel immersif et espace de création valorisés par la réalité augmentée, amphi, etc. Jusqu’en 2006, l’hôtel des anciens prêtres –patrimoine du Cpas tournaisien, racheté par la ville- accueillait les prélats en fin de ministère. Situé en cœur historique de cité, les lieux accueillaient aussi la bibliothèque communale, jusqu’en 2009. Depuis le site des Anciens Prêtres est vide et abandonné au pied de la cathédrale classée patrimoine Unesco.
© Meunier Westrade + H&V

tyxpo

Pin It on Pinterest

Share This