«700 millions de Chinois Et moi et moi et moi» chantait Dutronc en 1966. Aujourd’hui, l’Empire céleste dépasse le milliard d’humains et est perpétuellement à l’affût d’idées ultra-rentables. Louvain-la-Neuve en sait quelque chose : les premiers bâtiments du futur incubateur CBTC – le plus gros des Chinois en Europe – conçu par le bureau bruxellois Architecture Engineering Verhaegen seront livrés d’ici fin 2018. Les Chinois versent au pot 200 millions € !

On le sait depuis l’automne 2012 : la Chine installera une «Intelligence Valley» de l’Empire céleste au cœur de l’Europe, à Louvain-la-Neuve. Représenté par JuXing International Technology Investment Belgium, c’est le groupe chinois Wuhan East-Lake Hi-Tech Innovation Center qui en est le promoteur, à hauteur de… 200 millions €. Conçu par le bureau Architecture Engineering Verhaegen (créé en 1959), leur incubateur de 8,3 ha va accueillir les firmes chinoises avides de technologies prioritairement axées santé, TIC, bio- et nano-techs, ingénierie verte et environnement. Les premiers bâtiments devant les abriter sur un peu plus de 120.000 m2 seront livrés fin 2018, viennent d’annoncer, en guise de launching ‘travaux’ (3 phases dont la première débute en octobre), ses pilotes et la Région wallonne. Baptisés CBTC (China-Belgium Technology Center), les lieux comprendront notamment hôtel, centre services/conférences, labos, bureaux et incubateur. Fusionné avec Ar-te (Leuven) depuis janvier (lire l’écho FA web du 7/3 ici), le bureau bruxellois Emile Verhaegen a déjà signé pas mal de réalisations-références en secteurs industriel-recherche, telles des constructions échelonnées sur trois décennies pour Sabca-Bruxelles (secteur spatial) dont le… hall d’essais pour des éléments de la fusée Ariane. Il y a aussi des labos, plateformes technologiques, centres divers. Sans oublier les 220.000 m2 du concept évolutif de centre technique DongFeng à Wuhan (Chine). Cette spectaculaire structure horizonto-ouverte permet aux équipes d’envisager leur job en toute autonomie, en gardant le contact avec les composantes de la communauté active. Comment ? Grâce à un réseau d’ailes (rez+3) connecté à une galerie centrale, entremêlant espaces de travail, piétonnier couvert, rue technique et jardins socialisant. A Louvain (BW), l’agencement sera nettement plus vertical avec un programme de part et d’autre d’un vallon de cinq tours (Côme des tours) autour d’une table-place publique, un hôtel (6e tour-signal à gabarit supérieur) de 162 chambres et un bon millier de parkings. Les plateaux tertiaires seront articulés aux cinq bâtiments, orientés nord-sud.

Séquence pose première pierre (Rtbf) du futur CBTC cliquez ici

© BAEV sa

Pin It on Pinterest

Share This