A l’approche de la Journée de la Rénovation, l’architecte Thierry Wantens, à la tête du bureau 2 Architectes situé à Woluwe-Saint-Lambert, s’est livré sur les défis actuels de la profession et sur l’essence de cette fonction au cœur nos habitations. Au fil de la rencontre, il partage sa vision de la rénovation et souligne l’importance de la Journée de la Rénovation comme vecteur de partage vers un public d’intéressés toujours plus grand.

« Quel serait le sens de concevoir une habitation qui répond tout juste aux normes d’aujourd’hui, et qui serait, par définition, obsolète dès demain ? » s’interroge Thierry Wantens. Pour l’architecte, une habitation est avant tout faite pour transcender les époques : « Aujourd’hui, nous devons construire les standards de demain car il s’agit du meilleur investissement qu’il soit ». Une des valeurs ajoutées de l’architecte reste l’anticipation de ces standards, afin que les constructions gardent le plus longtemps possible leur pertinence et leur valeur sur le marché de l’immobilier.

C’est en 2010 que Thierry Wantens décide de créer sa propre structure pour « d’une part, faire face aux contraintes et aux responsabilités grandissantes pesant sur les épaules de l’Architecte, et d’autre part préserver dynamisme, spontanéité et esprit créatif ». Aujourd’hui, sa structure lui permet de s’entourer de personnes inspirantes aux compétences complémentaires aux siennes. Ce mode de fonctionnement a pour but de pouvoir répondre le plus judicieusement possible aux demandes des maîtres d’ouvrages, avec créativité et anticipation.

Anticiper jusqu’à devenir pionnier
Cet état d’esprit a d’ailleurs amené Thierry Wantens à devenir pionnier dans le domaine de la maison passive en Belgique.  Lorsqu’il s’y est intéressé, le concept n’était qu’à ses premiers balbutiements, rendant même certains plus que sceptiques.  Pourtant, la maîtrise maladroite des énergies était déjà considérée à l’époque comme un fléau auquel notre société devait s’attaquer d’urgence. Il fallait oser de se plonger dedans avant les autres.

Penser sa rénovation
Pour une rénovation réussie, il est judicieux de concevoir les aménagements intelligemment et durablement car les investissements mis en jeu sont souvent conséquents. Il est donc primordial d’avoir une vision d’ensemble pour assurer la réussite du projet dans le meilleur rapport satisfaction-prix possible, quitte à le découper en plusieurs phases. Il est surtout nécessaire de s’entourer des bonnes personnes à chacune de ces phases pour y parvenir. La réflexion qui mène à la rénovation est aussi important que la rénovation elle-même.

La Journée de la Rénovation comme plateforme de partage
La Journée de la Rénovation est l’occasion idéale de sensibiliser les visiteurs au bien-fondé de la rénovation et aux bonnes pratiques en la matière. L’évènement est un bon exercice pour les architectes, permettant de s’exposer aux regards extérieurs et aux questions souvent pertinentes des visiteurs, menant à des débats intéressants, tant pour eux que pour l’architecte. Mais pas seulement, Thierry Wantens confie d’ailleurs que « Cette expérience m’apporte énormément en termes de reconnaissance : les visiteurs me félicitent, ouvrent grand leurs yeux sur le résultat obtenu».

Thierry Wantens est un habitué de la Journée de la Rénovation. Après avoir pris part à 2 éditions fructueuses, l’architecte revient cette année avec un projet représentatif de son travail afin d’inspirer les visiteurs.

Il présentera sa propre habitation qui selon lui : « reste un bon exemple et un concentré de la réflexion que je mène dans tous mes autres projets. » Cette rénovation a consisté en la transformation d’une maison mitoyenne de 1949 en une habitation de très basse énergie, avec intégration d’un espace pour profession libérale. L’habitation nécessitait une rénovation complète, tant du point de vue technique qu’au niveau de l’organisation de l’espace. Une habitation qu’il continue à faire évoluer continuellement pour son plaisir personnel.

« Cette expérience m’apporte énormément en termes de reconnaissance : les visiteurs me félicitent, ouvrent grand leurs yeux sur le résultat obtenu »

Des retombées payantes
Un certain temps s’écoule souvent entre la visite lors de l’évènement et la prise de décision du client. C’est d’ailleurs pour cette raison que suite à cet évènement, Thierry Wantens n’hésite pas à envoyer un courrier de suivi à tous les visiteurs. Il prend ensuite contact avec ceux qui le souhaitent.
L’architecte souligne d’ailleurs que « Plusieurs visiteurs ont entrepris de continuer l’aventure avec moi ». Ce qui rend l’initiative particulièrement intéressante, c’est que ces personnes sont déjà convaincues par son approche, ce qui rend la mission d’architecture qui suit plus conviviale et constructive. Et comme il le dit toujours : « Pour arriver à un bon projet, il faut un bon architecte, un bon entrepreneur, mais aussi un bon maître d’ouvrage ! »

Thierry Wantens recommande l’évènement à tous les architectes car il offre la possibilité de « rencontrer des gens intéressés, enthousiastes, qui prennent la peine de se déplacer pour voir ce que vous faites. Cette opportunité n’arrive quand même pas tous les jours ! ».

www.journeedelarenovation.be/JourneeDeLaRenovation

Pin It on Pinterest

Share This