Conçu initialement par le bureau bruxellois DDS, Verviers voit-elle enfin le bout du tunnel pour son mall commercial à 28.000 m2 au centre-ville? Quoiqu’il en soit, l’ex-capitale lainière balise (très) sévèrement l’épure…

Avec CityMall/ex-Au fil de l’eau (vidéo ici, 2’08’’) en cœur de ville le long de la Vesdre, il s’agit presque d’une saga interminable. De recompositions de capital en acteurs différents du dossier et réorganisations judiciaires, le chemin a été long, très long. Celui-ci semble enfin se diriger vers le sas de sortie. En mars dernier, une ultime enquête publique de deux semaines annonçait la couleur d’un futur temple commercial aux esquisses souvent remises sur le métier, mais au profil semblant enfin défini une fois pour toutes:

  • City Mall signé DDS (DDS+ désormais) aux quelque 80 enseignes horeca compris
  • 000 m2 fixés par un permis unique (corrigé et prolongé de 2 ans) déjà en possession du proprio et 1.155 places de stationnement
  • 5 millions visiteurs/an estimés
  • 900 emplois directs

Très encadré
Avec le permis d’urbanisme unique (constructions + environnement) déjà en poche et valide jusqu’en janvier 2019, il ne manque plus que le permis socio-économique à City Mall. Celui-ci vise, pour l’essentiel, l’intérieur du futur temple commercial conçu initialement par le bureau bruxellois DDS, aux quatre locomotives assurées. En principe, le complexe devrait placer Verviers en future destination shopping par-delà les frontières proches (Allemagne et Pays-Bas). L’avant-dernière étape est acquise: l’exécutif local vient de remettre, ce 4 mai, un avis positif circonstancié sur la demande de permis d’implantation commerciale (P.I.C) déposé par City Mall pour obtenir le feu vert ultime du gouvernement wallon. Celui-ci a jusqu’à fin juillet, au plus fort de la… torpeur estivale, pour se prononcer oui ou non en faveur de cette ultime épure.

Ledit PIC est toutefois sévèrement encadré. Très. Plusieurs conditions y ont été ajoutées, cadrant avec une opération de revitalisation plus vaste de l’hyper-centre (îlots Coronmeuse + Adam > PDF de présentation, p.19) présentée au dernier Mipim à Cannes (écho du 14/3 > FA web) :

  • Typologies verrouillées: 80% > textiles; 8% loisirs; 6% > maison; 6% > alimentation
  • Part Horeca réduite à une seule unité (environ 1.200 m²) > food corner
  • Migrations autorisées des commerces existants du centre-ville vers le centre commercial réduites à 5 unités dont H&M et carrefour Express. Soit 10% de la surface nette (2.225 m²)
  • Concertation avec les propriétaires des unités du centre-ville réaffectés au City Mall. Réaffectation à usage commercial dans les 2 mois pour minimum 2 ans
  • Structure de gestion interne au mall, type BID, désignée par Verviers

© DDS/CityMall-Myisis

Paris - JO 2014

Pin It on Pinterest

Share This