Les succès engrangés lors du premier mois d’exploitation des 100.000 m2 du temple commercial Rive gauche sont impressionnants. Mais, au-delà, l’ouverture des lieux marque surtout les débuts d’une opération de revitalisation urbaine d’ampleur côté porte de Mons…

En un mois et demi, habillant la Ville basse, le nouveau complexe commercial Rive gauche (écho du 9/1 > FA web) a déjà franchi la barre du premier… million de visiteurs/shoppeurs. Conçue par DDS & partners, cette programmation à 300 millions € est pourtant loin d’avoir atteint son potentiel total, et surtout d’être finalisée. Ainsi, une petite centaine de logements doit encore être achevée d’ici mi-2019 dans les îlots Buisset, Triangle et le Passage de la Bourse (en cours). Un hôtel de 110 chambres également, au sein même du temple commercial. Enfin, une auberge de jeunesse doit redonner vie au bâtiment classé des ex-établissements De Heug (pianos) à reconditionner, côté quai bordant la Sambre.

Mais il n’en va pas seulement du redressement et de l’expansion économique fouettés au bas de la métropole. Côté transports publics, tout le monde s’est aperçu également que l’exploitation de Rive gauche boostait singulièrement la fréquentation du métro carolo (lignes TEC PI et M3, vers Anderlues, Gosselies et Jumet). Pour seul exemple, les quatre jours coïncidant avec l’ouverture ont conduit à la vente de 26.000 tickets supplémentaires par rapport à une semaine normale. Plus… 62% donc. Autre signe de temps plus riants : conçu par le bureau RESERVOIR A, le centre de distribution urbaine (écho du 12/2/2016 > FA web) – premier CDU d’une longue série en Wallonie – a doublé ses volumes durant ce mois de mars, après une première difficile année d’existence.

Encore à venir : 101.000 m2
L’implantation de Rive gauche marque également le lancement d’une opération de revitalisation urbaine d’ampleur, dans son voisinage immédiat : les quelque 101.000 m2 du Left Side Park tout contre le ring sud-ouest. Ce périmètre de remembrement urbain de 5,95 ha concerne le quartier dit de la Villette/Porte de Mons, aux franges du centre-ville de Charleroi. Entre l’extrémité sud du boulevard Tirou et le ring couplé au métro léger, le master plan en a été dressé par les urbanistes du bureau bruxellois MSA mandé par l’intercommunale de développement Igretec.

Selon le bouwmeester de Charleroi, Left Side Business Park constituera une nouvelle entrée de ville, véritable interface urbaine habitée entre centre et ring 9. Il s’agira d’un pôle mixte rassemblant quatre tours de bureaux-parkings (53.230 m2), des commerces, services et équipements. Et au total 380 logements caractérisés par une forte densité bâtie de deux tours (38.450 m2), le tout entre-maillé d’espaces publics généreux. Le PRU a été approuvé par l’exécutif wallon à la mi-décembre dernier, le lançant ainsi sur les rails en le divisant en 6 lots.

© MSA (urbanisme)/Asymétrie (images)

Pin It on Pinterest

Share This
Journée de la Rénovation