Le Louvre Abou Dhabi

L’institution universaliste parisienne disposera bientôt de deux antennes : l’une à Lens ouverte en 2012, l’autre imminente à Abou Dhabi (Emirats arabes unis). Inauguration, début novembre prochain en grandes pompes…

Résumer Le Louvre parait une gageure. Et pourtant. Il suffit d’indiquer qu’après avoir longtemps été la résidence des Rois de France (de François Ier à Louis XIII), la vénérable institution universaliste au demi-million d’œuvres – dont La Joconde, la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace – constitue le complexe muséal le plus fréquenté au monde. Et le plus grand musée d’art du globe. Après avoir été complété récemment par son emblème – la pyramide de l’architecte Ieoh Ming Pei (écho du 18/5 > FA web) -, son avenir globalisé réside sans doute dans sa multiplication.

Après Le Louvre-Lens de l’agence japonaise Sanaa (Kazuyo Sejima + Ryue Nishizawa) en 2012, voici enfin annoncé l’arrivée officielle du Louvre-Abou Dhabi conçu par l’architecte-star Jean Nouvel (AJN) assisté par l’architecte partenaire Hala Warde. Beaucoup de mystères entourent le nouvel édifice voulu par les Emirats arabes unis (E.A.U.) sur l’île de Saadiyat, projet mélangeant savamment innovations technologiques et intérêts diplomatiques. C’est désormais officiel : l’outil culturel à l’immense double coupole de 180 m perforée dans une matière tissée ouvrira ses portes le 11 novembre. Il sera inauguré deux jours plus tôt en présence du président Macron.

1 milliard € !
Signé au printemps 2007, l’accord de coopération franco-émirien est clair : la marque Louvre est cédée aux lieux pour 30 ans. En outre, pour l’expo inaugurale, ceux-ci bénéficient de l’expertise de treize institutions françaises, dont Versailles, Chambord, BNF et le musée Rodin, entre autres. Montant du deal ? Astronomique : près d’1 milliard €. Architecturalement, le bâtiment de Nouvel joue les prouesses techniques, doté d’une puissance esthétique incontestable, alliant blanc des murs, résille du toit et subtil jeu d’ombres et de lumière dans un pays où la température affiche volontiers les 40°C. A terme, la même île de Saadiyat accueillera aussi un Musée national conçu par Norman Foster + Partners et un Musée consacré à l’art contemporain, piloté par le Guggenheim newyorkais.

Pour Le Louvre Abou Dhabi, il s’agira en réalité du premier grand musée universel installé dans le monde arabe. Présentées sur 9.200 m², les œuvres seront consacrées à tous les types de périodes, d’origines et de civilisations. Au détour de certaines cimaises, on devrait y trouver également des Gauguin, Magritte, Manet, Yves Klein et Cy Twombly. Le musée espère capitaliser d’abord sur l’accueil de touristes provenant des golfes Persique et d’Oman, d’Inde et de Chine. Mais Abu Dhabi est situé à une heure de Dubaï (deux villes reliées par ligne circulaire), qui organisera l’Expo universelle de 2020-21 aux 25 millions de visiteurs attendus.

© AJN-Saadiyatculturaldistrict

Le Louvre Abou Dhabi

Pin It on Pinterest

Share This
Journée de la Rénovation