Les feux sont enfin au vert pour lotir l’entrée de Louvain-la-Neuve, le long du boulevard de Wallonie. Là, sur la gigantesque dalle du parking-relais RER, le quartier durable Courbevoie s’annonce…

A l’Est de la ville nouvelle côté autoroute E411, l’entrée centrale de Louvain-la-Neuve (boulevard de Wallonie) est peuplée de grues entre N4 Wavre-Gembloux, gare intermodale et centre commercial Esplanade. Là, sur d’abord 20.000 des quelque 55.000 futurs m², le nouveau quartier Courbevoie – repris dans l’actuel PPG de l’exécutif local en place – va être érigé sur la dalle formée par un ensemble de 3.200 parkings en voie de finition. Enterré sur 5 niveaux, c’est le plus grand du Benelux ; il a été conçu pour délester le futur Réseau express régional (Park & Ride RER).

Proche du centre-ville et totalement piéton, Courbevoie est voué principalement à l’accueil de nouveaux habitants néo-louvanistes (étudiants et citadins). A la manœuvre (masterplan), le bureau d’architectes brabançon Syntaxe emmené par le trio d’associés Joël Meersseman, Rénald Pansaerts et Ronald Rifflart. Les Haut-Ittrois y ont imaginé dans leur masterplan le programme suivant : logements, commerces (proximité), places publiques et récréatives, parc, crèche, maison de repos. Durable (matériaux, récupération eaux de pluie, photovoltaïque, toitures vertes, …), ce nouveau quartier fera liaison entre quartiers déjà anciens Lauzelle et Baraque.

Gentlemen’s agreement
Emportés par divers tourbillons contraires (recours, …), les travaux ont pris beaucoup de retard. Le RER n’est attendu, par exemple, qu’en 2030 (écho du 10/4 > FA web). Recours divers sur à la fois périmètre du projet et accès, et bisbilles dilatoires viennent de prendre fin par un accord entre développeurs détenteurs du marché de gré à gré de 2008, dont les Luxembourgeois de Real Estate International Management (REIM), et comités de quartier ou collectifs résistants. Contre améliorations diverses du projet (ventilation parking, aménagements, …), ces derniers s’engagent à ne plus recourir contre permis délivrés et futurs. Une première tranche de 200 logements sera entamée début 2018.

Il en va de 29 appartements-kots hyper-connectés, 42 studios et 35 mini-lofts pour public jeune, une centaine d’appartements (1, 2 et 3 chambres) résidentiels (> familial/âge mûr), et une résidence service (36 unités). Hormis ces quatre parcelles à l’aube d’être réalisées et loties, une autre demande de permis vise la construction d’une passerelle piétonne arrimée à Lauzelle, à arc double et sans appuis centraux (>études d’incidences février 2011). Il reste encore à solutionner la liaison directe entre le parking-relais RER et l’EE411 en faire passer sous la Nationale 4.

© REIM et bureau Syntaxe

Pin It on Pinterest

Share This