Le Japon est connu comme étant le pays du Soleil-Levant, mais aussi le pays des WC-douches ! Dans aucun autre pays, la tradition d’un nettoyage doux à l’eau des parties intimes n’est aussi présente qu’au Japon. Cependant, contre toute attente, le WC-douche n’a pas été inventé au Japon mais en Suisse. Et aujourd’hui, il jouit d’une popularité croissante en Europe.  

Si vous avez déjà visité le Japon, vous savez que les WC-douches y sont très répandus. Ces toilettes, qui proposent un nettoyage à l’eau, sont présentes un peu partout, des chambres d’hôtel aux gares, en passant par les temples. Les Japonais sont connus pour leurs exigences très élevées en termes de propreté et d’hygiène personnelle. Ils ont donc rapidement vu les avantages du WC-douche, mariage astucieux entre une toilette et un bidet. Grâce à eux, cette innovation a remporté un succès immédiat au début des années 1980. Depuis lors, plus de 30 millions de ces WC-douches ont été vendus d’après le journal professionnel ‘Asiaspiegel’. À l’heure actuelle, près de 80 % des habitations japonaises sont équipées d’un WC-douche.

Le WC-douche, une invention venue de Suisse
Pourtant, le WC-douche n’est pas une invention japonaise. Il a été conçu à la base par un Suisse, Hans Maurer, qui a passé 2 ans à imaginer une toilette extrêmement hygiénique, qu’il a fait breveter en 1957. Il a essayé de commercialiser son invention en Suisse sous le nom de « Closomat », mais le succès n’a pas été au rendez-vous. En cause ? Les tabous culturels, qui étaient encore très marqués en Europe. Lorsque le brevet d’Hans Maurer a expiré en 1977, les Japonais, déjà férus d’hygiène, ont sauté sur l’occasion. Le premier WC-douche japonais est apparu en 1980. Et à peine 2 ans plus tard, 20 fabricants de WC-douches se partageaient déjà le marché japonais.

L’entreprise Geberit, elle aussi, a rapidement compris les avantages d’un nettoyage à l’eau et travaillait déjà au développement de WC-douches dans les années 1970. En 1978, 2 ans avant les Japonais, ce fabricant suisse de produits sanitaires de la ville de Rapperswil-Jona a présenté le  « Geberella », une planche de WC adaptable. Cette solution innovante avec douchette intégrée ressemblait à s’y méprendre à une planche de WC classique. Grâce au concept unique de Geberit, ce produit était conçu pour s’adapter à quasiment toutes les toilettes en céramique, en plus d’être très facile à installer par un technicien. Le « Geberella » était par ailleurs disponible dans les mêmes coloris que les cuvettes Geberit, pour se fondre dans la salle de bains. Un an plus tard, le « Geberit-O-Mat », premier système tout-en-un de la marque, a été commercialisé.

www.geberit.be/fr

Pin It on Pinterest

Share This